Procès de la discrimination, Dax Lundi 12 Février

Le 12 février, nouTous participera aux débats autour du « procès de la discrimination » organisé par le Droit Au Logement Dax en collaboration avec la Ligue des Droits de l’Homme notamment. Voici le communiqué de presse et le programme de la journée. Les débats et prises de paroles continueront dans une des salles des Halles de Dax jusqu’à 18h00.
Venez soutenir les défenseurs des droits et de la liberté.

COMMUNIQUE Proces dicrimination DAX

Télécharger le communiqué en format PDF
Share Button
Tagués avec : , , , ,
Publié dans Collectifs et associations landaises, Débat public, Politique

Message des Landes à Notre Dame

Que retiendrons-nous de cette incroyable et pourtant inéluctable victoire des opposants à l’aéroport ?

  • Qu’une poignée de paysans, de militants, de zadistes, rangés sous l’étendard du campagnol amphibie a triomphé des injonctions du FMI à soutenir les grands projets pour maintenir artificiellement la croissance mondiale, du lobbyisme des entreprises internationales, des mascarades de la démocratie participative, de l’obstination du gouvernement d’une des plus grandes puissance du monde, de la violence et des tentatives de répression….avec pour seules armes leurs convictions, leur sincérité.
  • Que partout où des gens prennent résolument la défense de la nature contre les prédateurs de l’environnement, ils remportent des victoires.
  • Qu’il y a du panache et de la gloire à s’opposer, quand on sert la cause de la nature et de la terre.
  • Qu’iI n’y a parmi les hommes politiques aucun visionnaire; ce n’est pas leur rôle ni leur talent même s’ils le revendiquent. Il faut chercher les visionnaires chez les fous, les zozos, les poètes, les intellectuels, les amoureux, les naïfs, les gens quoi.
  • Que la singularité de tous ceux qui se battent sur la surface de la terre pour défendre la nature est qu’ils le font sans aucun intérêt. Qu’ils sont donc incorruptibles.
  • Que dès lors, le pouvoir de l’oligarchie qui gouverne le monde et qui nous semble tout puissant, ne tient pourtant qu’à un fil; celui qui enserre encore une majorité de gens dans l’illusion que l’avenir d’un libéralisme mondialisé est inéluctable alors que ce système est d’ores et déjà condamné.
  • Qu’il faut continuer ou commencer à agir, à inventer, à vivre cet avenir.
Frères et sœurs, camarades, ami-e-s de Notre Dame des Landes, merci pour cette joie.
Share Button
Tagués avec : , , ,
Publié dans Aménagement, Politique, Protection de la nature

L’école Nidau

L’école Nidau ouvrira à Soustons en septembre 2018. C’est une école indépendante bilingue (français/occitan-gascon) basée sur la pédagogie Montessori, ouverte aux enfants de 3 à 10 ans (maternelle et primaire).
Réunion publique le samedi 27 janvier à 16h00, salle Résano, pôle associatif, 40140 Soustons.
Venez vous informer, rencontrer l’équipe.

Ècole Nidau - affiche conférence MONTESSORI
Share Button
Tagués avec : , ,
Publié dans École Nidau, Événements, Quelles Landes Demain

« La fin du monde n’aura pas lieu ! »

C’est ce qu’on peut souhaiter de meilleur pour l’année à venir ! C’est aussi le titre enthousiaste du n°5 de Landemains. Cet enthousiasme, vous l’aurez compris cependant, ne fera l’économie d’aucune des exigences auxquelles nous confronte la réalité.
Le prochain numéro, prévu en Avril ou Mai, tentera de montrer comment le déni identifié modifie et pertube la compréhension du réel et donc les actes, les choix, à tous les niveaux de décision.

Profitez donc de ce début d’année pour renouveler vos abonnements, pour abonner des amis, continuez à envoyer vos contributions, vos dons, continuez à faire connaître le journal non pour ce qu’il est mais pour ce qu’il dit. Parce qu’il participe à sa mesure à une prise de conscience collective et salutaire, parce qu’il cultive sur son territoire le sillon d’une réflexion, parce qu’il ouvre des voies, qu’il déchire des mensonges, qu’il libère des paroles, qu’il sollicite des imaginaires.
Landemains est votre journal.

Quant au bilan de ces quelques années de batailles locales et d’agitation cérébrales, il s’enrichit encore d’une victoire contre le Grozozio d’Atlantisud. Quine !

Pour réussir le carton plein, il est encore temps de participer à l’enquête publique concernant le projet de dragage du lac d’Hossegor, scandaleusement nommé « Restauration de la biodiversité du lac d’Hossegor » et de signer la pétition.

Puisque la fin du monde n’aura pas lieu, nous sommes donc condamnés à passer encore une année ensemble, pour que surgissent des décombres de la Californie Landaise les germes d’un autre idéal et que triomphe enfin dans le cœur de tous les Landais, la passion commune de la nature et de la vie.

Meilleurs vœux pour 2018

L’équipe Landemains
Share Button
Tagués avec : , ,
Publié dans Grozozio, lac d'Hossegor, Landemains, newsletter, nouTous, Pétitions

Enquête publique : lac marin d’Hossegor

Pour participer à l’enquête publique votre message doit être envoyé à pref-amenagement(at)landes.gouv.fr

Enquête publique : restauration du trait de côte et restauration de la biodiversité du lac marin d’Hossegor

Monsieur le Commissaire Enquêteur,

L’appellation « restauration de la biodiversité du lac d’Hossegor » est indue , elle est en fait un abus de langage volontaire, une manipulation d’opinion pure et simple pour faire croire au public l’inverse de la réalité. Les études montrent la richesse actuelle du lac, ses plages de sable propres qui ont désormais recouvert les vases, la présence d’hippocampes, le retour des zostères, des vers, des couteaux, des coques etc. Or cette biodiversité avait été détruite par les précédents dragages de 1992, les témoignages écrits en attestent (notamment le rapport de la SPSH) et c’est de fait une période sans dragage qui a permis à la nature de reconstruire son équilibre écologique propre qui est celui apparenté à une baie, un estuaire, cad d’un lieu qui découvre à marée basse.

Si la raison des travaux et de la réflexion était la biodiversité, il serait urgent de ne rien faire qui puisse déstabiliser l’équilibre actuel ! C’est ce qu’affirment les études environnementales qui pointent les risques pour le milieu et les destructions à venir. Pourquoi faire une demande de destruction d’espèces protégées ? pour restaurer un milieu qui ne s’est jamais aussi bien porté depuis 30 ans ?
On voit ici la portée de ce mensonge, de cet acte pur et simple de désinformation et de communication.

Dès lors le porteur de projet doit trouver des raisons pour justifier le dragage:
- la navigation et sports nautiques à marée basse: on ne fait pas de la voile dans un chenal; le directeur du yacht club landais le reconnait; il reconnait qu’il a été « utilisé ».
- Le passage de la barge des ostréiculteurs: la vidéo montre que tous les alentours des parcs à huitres sont en eau; la barge passe déjà partout; les ostréiculteurs utilisent le tracteur par souci d’efficacité et de gain de temps.
- effet de chasse: la présence d’un seuil induit que le niveau d’eau de la marée basse est sensiblement celui du seuil; il ne dépend pas des marées (contrairement au niveau de la marée haute), le seuil ne permettant pas au lac de se vider. Dans ces conditions, tout le sable qu’on enlève en dessous du niveau de la marée basse* comme le propose le projet reste occupé par de l’eau. L’eau stagnante remplace le sable extrait. Le volume d’eau entrant ne change donc pas. Au contraire, si l’on utilise une partie de sable extrait pour engraisser les plages comme le prévoit le projet, on diminue le volume du lac, on rétrécit les bords, comme ce fut le cas en 92 lors de la création de la promenade. La baisse des volumes oscillant constatée par les bureaux d’étude n’est pas due à l’ensablement du lac dans son milieu mais à l’engraissement des plages et remblais opérés en 92. Le présent projet n’aura pas pour effet d’augmenter le volume oscillant et donc l’effet de chasse mais au contraire de réduire le contenant du lac au dessus du seuil, donc les volumes entrants, donc l’effet de chasse. CQFD.
*le sable des bancs, on peut le constater de visu, affleure à peu près partout à l’eau, la quasi totalité du sable dragué sera donc extrait en dessous du seuil de la marée basse.

Aucune des raisons invoquées pour justifier les dragages massifs ne tient debout.

- Plus grave, les simulations effectuées par les bureaux d’études sont fausses; elles sont effectuées à partir de 92 sur des zones fraîchement draguées – qui ne correspondent pas à un état de stabilité écologique du lac – et qui se sont en effet comblées au fil du temps. Les simulations faites à partir de ces mesures sont fausses; une petite promenade dans le lac montre les piquets, les concretions vaseuses, les fondations des édifices datant des années soixante (en premier lieu les simulation faites pour 2018 !!! voir vidéo); tout ceci atteste que le niveau de sable ne monte pas en hauteur mais que le sable gagne au fil des années vers le nord, le fond du lac. Un simple dragage de gestion de cette limite de sable non stabilisé suffirait à contenir l’apport de sable sans aucun risque ou dommage sur le milieu. Restauration de la biodiversité ?

Pourquoi donc avoir choisi comme « état cible » un état où le lac était vaseux, nauséabond et déserté par les baigneurs ? Par souci de sa biodiversité comme l’annonce l’intitulé du projet ? Soyons sérieux !

Tout ceci est développé dans la communication sur le site de la pétition; les signataires sont des personnes qui ont pris connaissance de toutes ces questions et envoient un contribution signée au commissaire enquêteur en toute connaissance de cause et maîtrise du sujet.

De plus, les associations environnementales SEPANSO et Amis de la Terre ont démontré les difficultés et les risques graves liés aux pollutions des sédiments dont on veut couvrir les plages.

Voici le contenu d’une première pétition adressée au préfet des Landes en 2016 et qui a réuni 4871 participants « sauvons la biodiversité du lac d’Hossegor« 

J’apporte également comme contribution cette vidéo qui montre in situ tout ce qui est développé ici.

Tout ceci a été transmis par notre collectif à toutes les personnes en charge du dossier sans en recevoir aucune réponse ou explication. La vérité incontournable de l’absence totale de justification du projet est donc sue de tous; à partir de cet instant, sans plus d’explication, la poursuite de ce projet est dûment basée sur des mensonges.

Il vous appartient donc, Monsieur le commissaire, de juger s’il est possible de donner un avis favorable à un projet dont ni le titre ni les raisons ne sont justifiées et dont il est prouvé qu’elles ne sont que des éléments de langage mensonger destinés à manipuler l’opinion.
L’intelligence collective exige que ce dossier soit repris sur la base d’un véritable raisonnement de préservation et de gestion du milieu, ce qui n’est pas le cas de ce projet et des soi disant consultations telles qu’elles ont été menées dans l’objectif de faire accepter à la population une décision d’élue prise à l’avance.

Sûr de votre compréhension et de votre conscience de la gravité des enjeux engagés dans ce projet.

Bien respectueusement
Share Button
Tagués avec : , , ,
Publié dans Aménagement, lac d'Hossegor, Politique

Un Grozozio farci pour Noël !

Fédération de chasse au GROZOZIOSelon le Sud-Ouest du 22 décembre le groupe Auchan abandonne le projet Atlantisud.

Un bon Grozozio est un Grozozio mort ! Sus aux Grozozios !

Certains ont trouvé notre campagne vulgaire, d’autres violente.

On nous a servi comme toujours le lancinant refrain du « ça ne sert à rien, faut voir, ils sont plus forts que nous, le pot de terre contre le pot de fer, patati, patata ». Les associations de commerçants, la chambre des métiers, les élus, tout ce petit monde est resté caché derrière son petit doigt, de peur de compromettre sa subvention, son image… et de fâcher Mossur Henri Emmanuelli.

Encore une fois, l’histoire nous donne raison contre le grand visionnaire auquel on s’apprête à élever une statue. Pourtant, les chances pour que ceux qui se sont tant trompés de leur vivant puissent avoir raison après leur mort est nulle.

Qu’avons-nous fait pour descendre le Grozozio ? Pas grand chose. Nous n’avons pas tiré à balles réelles. Nous nous sommes contentés, avec humour et détermination, de montrer la réalité à ceux qui refusent de la voir. L’avant-garde du grand capital renonce là où la politique sociale lui déroulait le tapis rouge. Toutes les manipulations d’opinions, les mensonges, ne suffisent pas à convaincre les investisseurs de venir bousiller un coin de nature au nom de quelques tapeurs de baballes, fussent-ils pleins aux as.

Il n’y aura pas de projet mégalomane Atlantisud, il n’y aura pas de Californie landaise, il n’y aura pas de golf de Tosse parce que ce sont les modèles d’un monde voué à disparaître.

Nous réclamons donc cette victoire au nom de tous les chasseurs de Grozozio anonymes – sans haine, ni armes, ni violence – une victoire de la raison populaire et de la clairvoyance sur l’aveuglement et l’entêtement de quelques-uns.

Les élus landais sauront-ils enfin affronter la réalité de cet héritage ? Boris Vallaud, qui confie en aparté que le projet « golf de Tosse » est mauvais, aura-t-il un jour le courage de parler ?

Ce qu’il y a de vulgaire et de violent dans le monde que nous vivons, d’insupportable, c’est la capacité d’une infime minorité à assujettir l’intelligence collective à des intérêts privés et immédiats, sans même se rendre compte que ce en quoi ils s’évertuent à croire et qu’ils servent avec zèle n’existe déjà plus.

Un exemple de plus à mettre au crédit de l’analyse que fait la revue n°5 de Landemains, revue libre et indépendante, en vente dans tous les kiosques des Landes, n’en déplaise à ceux qui ont usé et usent toujours de leur influence pour tenter de la censurer.

Landemains est également téléchargeable sur : www.noutous.fr/Landemains/5-Hiver-Printemps-2018-online.pdf
Share Button
Tagués avec : , , , , , ,
Publié dans Aménagement, Économie, Grozozio, Landemains, newsletter, Quelles Landes Demain

Joyeuses fêtes, bon Landemains !

Landemains 5
Votre Landemains 5 est arrivé ! Une bonne idée pour un cadeau pas cher, drôle et revigorant !
Vous le trouverez désormais chez TOUS (!) les détaillants presse des Landes ainsi que chez vos dépositaires habituels. En effet, la cyber’action lancée il y a quelques temps a permis de finir de convaincre le diffuseur du sud des Landes de distribuer notre journal, même si cela a généré un peu de retard dans la parution… Merci encore de votre soutien sur ce coup.
Vive Landemains !

Les fêtes sont pour certains l’occasion de se retrouver en famille, de se ressourcer; pour d’autres, elles sont l’occasion de faire passer en loucedé une enquête publique entre les huîtres et les chocolats. L’enquête publique sur les dragages du lac d’Hossegor prendra fin le 11 janvier. Nous avons lancé une cyber’action afin de convaincre le commissaire enquêteur de donner un avis défavorable. Merci de la signer et de la relayer au plus grand nombre. Une bonne action écologique pour clôturer cette année.

Cyberaction : Sauvons le lac d’Hossegor

Le sable fin ou les îles en plastique, la concertation ou la manipulation d’opinion, à vous de choisir, à nouTous de choisir.

Bonnes fêtes à toutes et tous.
Share Button
Tagués avec : , , , ,
Publié dans Aménagement, Cyberaction, lac d'Hossegor, Landemains, newsletter

La vérité têtue du lac d’Hossegor

Le SIVOM propose une réunion publique le 12 Décembre alors que les dossiers d’enquête ne seront publics que… le 12 décembre.

Pour résumer :

Aucune des raisons invoquées pour justifier le projet de désensablement n’est vraie :
  • faire de la voile à marée basse : faux ! on ne fait pas de voile dans un chenal.
  • passage de la barge des ostréiculteurs : faux ! ils peuvent passer mais viennent en tracteur !
  • effet de chasse : faux ! au contraire l’engraissement des plages par du sable extrait du milieu continue de réduire le volume du lac donc de diminuer les volumes entrant, donc l’effet de chasse.
Le niveau de sable ne bouge pas d’un millimètre depuis 60 ans. Les mesures fausses des bureaux d’étude sont faites sur des zones draguées en 92 qui se sont bouchées. Le niveau de sable une fois rétabli ne bouge plus, tous les édifices du lac, les photos, les mémoires du lac en attestent. Le sable ne s’accumule pas en hauteur, il avance vers le fond du lac.
Il suffit donc à moindre frais de gérer son avancée, en draguant au fur et à mesure de petites quantités sur la zone non stabilisée qui avance (face aux hortensias et à la plage du Rey), ce qui n’occasionnera aucune destruction sur le milieu, aucun risque d’envasement ni de pollutions comme ce fut le cas en 92.

Si les bureaux d’études, les employés des collectivités et les services préfectoraux étaient honnêtes, ils diraient cette évidence historique et scientifique. Le problème est qu’ils obéissent pour des raisons qui les regardent aux exigences des élus qui traitent cette question pour faire plaisir à une poignée de propriétaires électeurs au mépris de toute véritable réflexion écologique.

On se dirige donc à grands renforts d’argent public vers une dégradation durable du milieu, entraînant un risque économique pour tous les acteurs.

Il y a l’hiver des centaines de mouettes posées sur les bancs de sable du lac. On va les détruire sans la moindre raison et installer des barges en plastique ? Faut-il en rire ou en pleurer ?

C’est bien triste pour le lac; une tragédie pour l’intelligence collective.

Plus de détails sur le sujet
Share Button
Tagués avec : , , ,
Publié dans Débat public, lac d'Hossegor, newsletter, Politique, Protection du territoire

Pour la liberté d’expression dans les Landes !

Il est des causes qui nécessitent la mobilisation de tous. La revue d’opinion Landemains est victime de pressions politiques et d’entraves à la distribution. Merci de signer et de faire signer la pétition pour la liberté et la pluralité de la presse dans les Landes auprès de vos contacts et réseaux.

La cyber’action : Liberté et impartialité de la presse dans les Landes

L’objectif de cette pétition est donc d’engager Bayonne Diffusion Presse à distribuer notre revue comme tout autre média afin qu’elle soit à disposition du public. Voici l’article à ce sujet qui paraîtra dans le prochain Landemains; Le journal devait paraître début décembre; sa parution est retardée pour ces raisons. Aidez-nous dans notre négociation en signant la cyber’action; un mail sera envoyé en votre nom à l’adresse du distributeur.
Merci d’avance de votre solidarité !

Ah, la liberté de la presse !

Voici notre petite expérience de distribution de Landemains dans les Landes. La distribution de la presse sur le territoire français est soumise à un monopole, ce n’est pas un secteur concurrentiel ; ceci afin de garantir la liberté de la presse et une éthique en terme de véhicule des idées et des opinions. Bon, c’est cool, donc on va pouvoir distribuer normalement notre revue chez les dépositaires landais et alentour. Pour le secteur des Landes, il y a trois grossistes qui se répartissent le territoire. Le grand nord et Bordeaux, Mont de Marsan et le nord-est des Landes ; tous deux ont spontanément accepté de distribuer le journal. Le distributeur de Dax, sud-Landes et Bayonne, après avoir demandé de voir le journal nous a fait savoir que « ça ne l’intéressait pas ». Tiens donc, un grossiste qui a le monopole et que ça n’intéresse pas de distribuer un journal.
Nous avons donc demandé des éclaircissement au Conseil Supérieur des Messageries de Presse. «Le CSMP a été institué par le titre II de la loi du 02 avril 1947 (loi Bichet), pour veiller au pluralisme de la presse en garantissant l’impartialité de sa distribution.» C’est les gens qu’il nous faut ! Après une dizaine de tentatives et un mois d’insistance, on obtient une entretien téléphonique avec un de ces garants. Un gars très sympa, très compréhensif, qui convient que nous avons raison et qu’il y a là un problème de fond et d’impartialité, mais qui nous explique que cette loi et ces dispositions ne valent que pour la distribution nationale, les syndicats des éditeurs de presse régionaux ayant fait pression pour ne pas adhérer au dispositif. Derechef, le gars s’excuse et nous informe que le CSMP n’est pas mandaté pour intervenir.
Il ne nous reste plus qu’à visiter la centaine de dépositaires du secteur, leur expliquer toute cette histoire et se confronter au refus d’un tiers d’entre eux, certains ayant reçu des pressions politiques. Nous sommes donc confrontés, sans moyen d’y remédier, à une censure de notre journal pour des raisons strictes d’opinion alors que le système en place relayé par un organisme d’État doit garantir l’égalité et l’impartialité en matière de distribution des journaux et revues… et que nous avons vu en bonne place chez certains détaillants lors de notre petite virée la revue du travailleur landais, organe officiel de Parti Socialiste Landais, et les tracts de François Fillon à la veille des élections !
Ah, la liberté de la presse !

l’équipe Landemains

Pour la liberté d’expression dans les Landes !
Share Button
Tagués avec : , , ,
Publié dans Cyberaction, Landemains, newsletter

Les plus barges ne sont pas ceux qu’on croit

ile artificiel - lac d'Hossegor Sud-ouest nous informe que le dossier de désensablement du lac d’Hossegor « Instruit par les services de l’État (Ifremer, DDCSPP, DRAC, ARS, Archéologie marine, CNPN, Préfecture maritime, Autorité environnementale) prévoit une nouvelle mesure compensatoire dans laquelle une structure flottante composée de deux barges de 200 mètres carrés remplacera les bancs de sable naturels et leur diversité écologique…

La vérité, c’est par ici: Lac d’Hossegor, toute la vérité

Des oiseaux, des reposoirs ou de la fine équipe des désensableurs, qui sont les plus barges ? À vous de voir !

Share Button
Tagués avec : , , ,
Publié dans Aménagement, lac d'Hossegor, Protection du territoire

« Landemains » de fête !

Bonne chambrée, pelouse souple, temps superbe, ambiance amicale, beau spectacle, tous les voyants sont au vert pour la sortie prochaine du numéro 5 de Landemains. Ce sera dans le courant du mois de novembre, réservez-lui d’ores et déjà un accueil chaleureux…

fête Landemains 2017
Share Button
Tagués avec : ,
Publié dans Événements, Landemains, nouTous

Fête de Landemains !

Invitation Landemains
Share Button
Tagués avec : , , , , , ,
Publié dans Collectifs et associations landaises, Événements, Landemains, nouTous

Fête de Landemains le samedi 07 octobre

C’est la rentrée !

Pour repartir du bon pied, nous vous invitons toutes et tous à la petite fête de Landemains le samedi 07 Octobre à partir de midi au Casau, 532 rte de montjean, 40140 Soustons. Ce sera l’occasion de se revoir et de faire connaissance avec tous ceux de nos sympathisants, de Landemains, de nouTous ou d’ailleurs, qui nous suivent mais que l’on n’a pas encore rencontré en chair et en os.
Pour ceux qui ne l’ont toujours pas fait mais en rêvent, vous pouvez toujours vous abonner à Landemains. Les abonnements et les dons sont bien sûr la base de la pérennité économique du journal et son fondement militant. Nous sommes toujours dans la précarité. Nous avons actuellement une trentaine d’abonnements, il en faudrait 200 pour s’installer dans la stabilité.

Par les temps qui courent et dans notre département en particulier, chacun comprend comme est précieuse la voix d’un journal indépendant dont chacun s’accorde à reconnaître la qualité, et comme il est difficile d’implanter un média physique dans le contexte actuel. Nous avons fait le plus dur, mais tout le reste est à faire !… Nous comptons sur vous.

Nous vous dévoilerons nos nouvelles idées pour les prochains numéros et accueillerons vos suggestions et propositions.

Venez nombreux et parlez-en autour de vous.

Le programme de la journée :

12h00 apéro chansons partagées (emmenez vos chansons)
13h30 repas surprise autour du poisson (pêche très locale)
15h00 discussion : et le journal dans tout ça ?…
16h00 spectacle : « L’homme qui plantait des arbres« 
De Jean Giono, par Pascal Durozier. Ce grand classique des textes écologistes raconte l’aventure tranquille d’un berger solitaire.
Au cours de l’une de ses promenades en Haute-Provence, Jean Giono a un jour rencontré ce personnage extraordinaire qui plantait des arbres, des milliers d’arbres… Au fil des ans, le vieil homme a réalisé son rêve : la lande aride et désolée est devenue une terre pleine de vie… Une histoire simple et généreuse, un portrait émouvant et un hymne à la nature.

Le repas et le spectacle sont gratuits; chacun pourra bien sûr participer comme il le souhaite au pot commun de Landemains et au chapeau de l’artiste.

Il n’est pas nécessaire de réserver mais votre réponse sera utile aux pêcheurs afin d’avoir une idée du nombre de convives.

à samedi (7 octobre)
Share Button
Tagués avec : , , , , , ,
Publié dans Collectifs et associations landaises, Événements, Landemains, newsletter, nouTous
Abonnez-vous au flux →

Landemains 6 Été-Automne 2018 - nouTous Liste de points de vente et dépôts ⬇︎
LANDEMAINS est disponible chez TOUS (!) les détaillants presse des Landes ainsi que chez vos dépositaires habituels suivants :

  • Capbreton, Cap Yoga
  • Capbreton, Véganéthic
  • Cauneille, Boulangerie bio
  • Léon, Bio Léon
  • Levignacq, Multiple Rural
  • Messanges, épicerie "Terroir et Gourmandise"
  • Mézos, Le Hangar
  • Montfort-en-Chalosse, Le Chapeau Rouge
  • Rions-des-Landes, Ecolieu Jeanot
  • Saubion, bouquiniste "Sur un livre perché"
  • Saubion, Terre à Delices
  • Seignosse, Restaurant "les Roseaux"
  • St Jean de Marsacq, Jardins de Castelnau Maraîcher bio
  • St Paul-en-Born, La gare de l'art
  • St Paul lès Dax, Magasin Biotinel
  • Vieux-Boucau, Inti Wasi, Épicerie Bio
  • Vieux-Boucau, Do it nous-mêmes, Boutique de Recyclage
Page spéciale : Golf de Tosse
Tout sur le Golf de Tosse

Auchan Atlantisud abandonné


 nouTous - Vague artificielle - Saint-Geours-de-Maremne -Brice de St. Geours
 nouTous - Golf de Tosse - Gardons les pieds sur terre
 nouTous - Golf de Tosse - 1 seul trou: FINANCIER

nouTous sur facebook

Pour ceux qui veulent en savoir plus... ... voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

Les élus veulent passer en force; la SEPANSO réplique. Choix environnemental ou logique électorale, à l'heure de la sauvegarde de la planète, il faut choisir !
lire le communiqué de presse de la SEPANSO ici www.noutous.fr/dragage-du-lac-dhossegor/
... voir plusVoir moins

Voir sur Facebook
 nouTous - Golf de Tosse
nouTous - La vague artificielle à Soustons Plage
Tweets @NouTous40
nouTous - Golf de Tosse
nouTous - La vague artificielle à Soustons Plage
Nos Archives
  • 2018 (18)
  • 2017 (43)
  • 2016 (59)
  • 2015 (59)
  • 2014 (53)
STOP TAFTA
110 Communes landaises hors TAFTA et CETA
Amou, Arengosse, Argelos, Arjuzanx, Arsague, Arue Audon Aureilhan, Azur, Bastennes, Belhade, Benquet, Beylongue, Biarrotte, Biaudos, Bordères et Lamensan, Bostens, Bougue, Brassempouy, Cachen, Callen, Campet et Lamolère, Capbreton, Carcarès-Ste-Croix, Carcen Ponson, Cassen, Castelnau Chalosse, Cauna, Cauneille, Commensacq, Dax, Doazit, Escourse, Estibeaux, Gaas, Gaillères, Gamarde-les-Bains, Garein, Garrosse, Gaujacq, Goos, Habas, Hastingues, Hauriet, Haut-Maco, Josse, Laluque, Labatut, Labouheyre, Lamothe, Lencouacq, Le Sen, Lesperon, Lourquen, Luxey, Magescq, Mano, Mauries, Maylis, Mées, Messanges, Misson, Moliets-et-Maa, Momuy, Montfort-en-Chalosse, Montsoué, Morcenx Mouscardès, Mugron, Narrosse, Nassiet, Nerbis, Oeyregave, Orthevielle, Orx, Ossages, Pey, Peyrehorade, Pissos, Pomarez, Pontenx-les-Forges, Port-de-Lanne, Préchacq-les-Bains, Rion-des-Landes, Rivière-Saas-et-Gourby, Sabres, Saint.-André-de-Seignanx Saint Barthélémy, Saint-Jean-de-Marsacq, Saint-Laurent-de-Gosse, Saint Lon les Mines, Saint-Martin-de-Hinx, Sain.-Martin-de-Seignanx, Saint-Pierre-du-Mont, Saint-Vincent-de-Paul, Saint-Vincent-de-Tyrosse, Saint-Yaguen, Saubion, Saubrigues, Solferino, Soustons, Sorde-l'Abbaye, Sort-en-Chalosse, Tarnos, Tilh, Tosse, Toulouzette, Villenave, Villeneuve-de-Marsan, Ychoux
et 9 Communautés de communes : Maremne-Adour-Côte-Sud, Coteaux et Vallées des LUYS, Pays de Mugron, Pays de Morcenx,Communauté du Seignanx, Communauté d'agglomération du Grand Dax, Communauté du Pays d'Ortie, Communauté de communes de Pouillon, Communauté de communes de Montfort



Panneau : Commune hors Tafta
TTIP/TAFTA et ses investisseurs tout puissants expliqués en moins de 4 min
Vu entre Soustons et Tosse

Non au Gol de Tossef

 Golf=erreur

ICI ZAD

Zone à defendre

KIBAM -  Les événements et manifestations des groupes actifs landais