Lac d’Hossegor – Dragage arrêté, lac sauvé.

Le tribunal de Pau a finalement suspendu l’arrêté préfectoral qui autorisait les travaux de dragage. Ceux-ci sont arrêtés jusqu’au jugement sur le fond qui doit être rendu dans 4 ou 5 mois. C’est à dire que le chantier ne se fera pas cette année, et que malgré nos avertissements et mises en garde, la MACS a préféré commencer avant l’avis du tribunal. Ce sont pas loin d’un million d’euros d’argent public qui partent en fumée.

Il faut prendre la juste mesure de ce qu’il se passe ici :

Une poignée de bénévoles agités par la seule protection de l’environnement, par la préservation d’espaces qui leur sont chers et par le sens de l’intérêt général a, une fois de plus, eu raison de la puissance publique, de l’obstination des élus, d’une gabegie d’études toutes faussées et orientées.

Car ces protecteurs de l’environnement ont inlassablement répété depuis trois ans, à la presse, au public et aux décideurs une seule et unique chose : on ne peut gérer un milieu naturel qu’avec un point de vue environnemental et écologique. Toutes les autres réflexions sont absurdes.
Et c’est bien contre ce fondement que s’est forgée l’unanimité de toute les classes politiques de droite et de gauche, relayées par le soutien ou par l’impossibilité d’expression de la cohorte des bureaucrates. C’est bien pour donner une leçon magistrale aux prétendus « écolos » qu’ils ont défendu contre l’évidence un projet de destruction du milieu pour des raisons économiques imaginaires. Puisque le monde a un problème écologique, il faut que l’écolo soit le bouc émissaire de cette tragédie. Proclamer « la restauration de la biodiversité » et demander des autorisations de destruction d’espèces protégées était le dernier degré supportable du greenwashing institutionnel qui prétend compenser la destruction d’un milieu par la mise en place de deux pontons flottants. Les mouettes rieuses en pleurent toujours.

Et donc le crime ne profite à personne ! C’est uniquement une question de principe, une démonstration de force.

C’est un homme seul, Jean Pierre Dufau, Conseiller Général et Député des Landes pendant près de 40 ans qui du haut de son invraisemblable prétention a cru imposer à tous cette vision cataclysmique d’une situation pourtant éminemment simple. Mais pour accepter une gestion du sable raisonnée, douce, respectueuse du milieu, il fallait être capable d’entendre la parole d’autrui, ou seulement trouver l’impossible humilité d’être en accord avec l’avis des associations environnementales.

C’est un seul homme, Henri Emmanuelli, président du Conseil Départemental durant 35 ans qui a plongé pendant 5 ans tout un département et une génération d’élus et de technocrates dans le bourbier d’un projet golf aussi absurde que celui de Tosse. Et c’est par obéissance et par haine pour la vérité environnementale que s’est installée cette invraisemblable débauche de moyens pour faire accepter l’inacceptable : Un golf pour milliardaires est écologique et social !!!

En effet la nature est ce qui entrave désormais et empêchera à tout jamais le plan de croissance infinie du capitalisme mondial. C’est du point de vue de nos élus une raison de déployer autant de haine et de mensonges vers des citoyens seulement désireux de prendre en compte la réalité et de défendre le point de vue de la nature partout où on entend la saccager.

Il est toujours temps de prendre pour le lac des décisions sages, respectueuses du milieu et 10 fois moins coûteuses. Mais il faudra pour cela que les décideurs acceptent la réalité de notre monde. Le combat pour la sauvegarde de la nature n’est pas fini; il commence. Et il est plus prégnant ici que nulle part ailleurs en France parce que les Landes sont un espace qui attire toutes les convoitises.

Ainsi, à l’heure où tout le monde parle de la question écologique, où l’on débat, où l’on défile, en vert et en jaune, les associatifs, les alternatifs de toutes sortes, les amoureux de la nature, devront désormais trouver un moyen pour sortir de la parole, de la réclamation, de l’incantation, par l’acte, et d’abord trouver ensemble un moyen efficace et visible d’exprimer leur solidarité envers ceux qui ont pendant trois ans travaillé comme des fous, seuls, dans l’ombre, pour sauvegarder le bien commun.

Il est temps d’agir, d’augmenter nos forces.
Nous ne défendons pas la nature. Nous sommes la nature qui se défend.
Share Button
Tagués avec : , , , , ,
Publié dans Aménagement, Collectifs et associations landaises, Éco ou écolo, lac d'Hossegor, newsletter, Politique
Abonnez-vous au flux →

Landemains 6 Été-Automne 2018 - nouTous Liste de points de vente et dépôts ⬇︎
LANDEMAINS est disponible chez TOUS (!) les détaillants presse des Landes ainsi que chez vos dépositaires habituels suivants :

  • Capbreton, Cap Yoga
  • Capbreton, Véganéthic
  • Cauneille, Boulangerie bio
  • Léon, Bio Léon
  • Levignacq, Multiple Rural
  • Messanges, épicerie "Terroir et Gourmandise"
  • Mézos, Le Hangar
  • Montfort-en-Chalosse, Le Chapeau Rouge
  • Rions-des-Landes, Ecolieu Jeanot
  • Saubion, bouquiniste "Sur un livre perché"
  • Saubion, Terre à Delices
  • Seignosse, Restaurant "les Roseaux"
  • St Jean de Marsacq, Jardins de Castelnau Maraîcher bio
  • St Paul-en-Born, La gare de l'art
  • St Paul lès Dax, Magasin Biotinel
  • Vieux-Boucau, Inti Wasi, Épicerie Bio
  • Vieux-Boucau, Do it nous-mêmes, Boutique de Recyclage
Page spéciale : Golf de Tosse
Tout sur le Golf de Tosse

Auchan Atlantisud abandonné


 nouTous - Vague artificielle - Saint-Geours-de-Maremne -Brice de St. Geours
 nouTous - Golf de Tosse - Gardons les pieds sur terre
 nouTous - Golf de Tosse - 1 seul trou: FINANCIER

nouTous sur facebook

 nouTous - Golf de Tosse
nouTous - La vague artificielle à Soustons Plage
Tweets @NouTous40
nouTous - Golf de Tosse
nouTous - La vague artificielle à Soustons Plage
Nos Archives
  • 2019 (2)
  • 2018 (30)
  • 2017 (43)
  • 2016 (59)
  • 2015 (59)
  • 2014 (53)
STOP TAFTA
110 Communes landaises hors TAFTA et CETA
Amou, Arengosse, Argelos, Arjuzanx, Arsague, Arue Audon Aureilhan, Azur, Bastennes, Belhade, Benquet, Beylongue, Biarrotte, Biaudos, Bordères et Lamensan, Bostens, Bougue, Brassempouy, Cachen, Callen, Campet et Lamolère, Capbreton, Carcarès-Ste-Croix, Carcen Ponson, Cassen, Castelnau Chalosse, Cauna, Cauneille, Commensacq, Dax, Doazit, Escourse, Estibeaux, Gaas, Gaillères, Gamarde-les-Bains, Garein, Garrosse, Gaujacq, Goos, Habas, Hastingues, Hauriet, Haut-Maco, Josse, Laluque, Labatut, Labouheyre, Lamothe, Lencouacq, Le Sen, Lesperon, Lourquen, Luxey, Magescq, Mano, Mauries, Maylis, Mées, Messanges, Misson, Moliets-et-Maa, Momuy, Montfort-en-Chalosse, Montsoué, Morcenx Mouscardès, Mugron, Narrosse, Nassiet, Nerbis, Oeyregave, Orthevielle, Orx, Ossages, Pey, Peyrehorade, Pissos, Pomarez, Pontenx-les-Forges, Port-de-Lanne, Préchacq-les-Bains, Rion-des-Landes, Rivière-Saas-et-Gourby, Sabres, Saint.-André-de-Seignanx Saint Barthélémy, Saint-Jean-de-Marsacq, Saint-Laurent-de-Gosse, Saint Lon les Mines, Saint-Martin-de-Hinx, Sain.-Martin-de-Seignanx, Saint-Pierre-du-Mont, Saint-Vincent-de-Paul, Saint-Vincent-de-Tyrosse, Saint-Yaguen, Saubion, Saubrigues, Solferino, Soustons, Sorde-l'Abbaye, Sort-en-Chalosse, Tarnos, Tilh, Tosse, Toulouzette, Villenave, Villeneuve-de-Marsan, Ychoux
et 9 Communautés de communes : Maremne-Adour-Côte-Sud, Coteaux et Vallées des LUYS, Pays de Mugron, Pays de Morcenx,Communauté du Seignanx, Communauté d'agglomération du Grand Dax, Communauté du Pays d'Ortie, Communauté de communes de Pouillon, Communauté de communes de Montfort



Panneau : Commune hors Tafta
TTIP/TAFTA et ses investisseurs tout puissants expliqués en moins de 4 min
Vu entre Soustons et Tosse

Non au Gol de Tossef

 Golf=erreur

ICI ZAD

Zone à defendre

KIBAM -  Les événements et manifestations des groupes actifs landais